piler
étymologie
Du latin pilare.

verbe

piler \pi.le\ transitif conjugaison

  1. Broyer, écraser quelque chose avec un pilon.
    • Elles accomplissaient des tâches qui leur étaient a priori familières : elles nettoyaient le riz, pilaient l'igname et moulaient le maïs. Elles travaillaient aussi comme cuisinières, […]. (Marcus Rediker, À bord du négrier. Une histoire atlantique de la traite, traduit de l'anglais par Aurélien Blanchard, éditions du Seuil, 2013)

      piler transitif indirect

  2. Piétiner, marcher sur quelque chose.
  3. (Figuré)
    • Un homme dans cet état-là, autant dire que c’est un homme par terre et incapable de se relever. Tous les gens qui passent lui pilent dessus. (Anatole France, « Crainquebille » dans Opinions sociales, G. Bellais, 1902)
    • Les enfants, quand ils sont jeunes, ils nous pilent sur les pieds, quand ils sont vieux, ils nous pilent sur le cœur. (Plume Latraverse, chanson Le fermier Jean)
    • La patience n’est pas une vertu
      Quand on se laisse piler dessus.
      (Les trois accords, chanson Vraiment beau)

      piler intransitif

  4. (familier) Freiner très brutalement, en appuyant à fond sur la pédale de frein.
  5. (familier) S'arrêter brutalement.
    • Elles pilent devant le rayon maquillage, conciliabulent avec vivacité, les têtes rapprochées. (Annie Ernaux, « Regarde les lumières mon amour », Seuil, 2014, p. 24.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français