pinasse
étymologie
(nom 1) De l’occitan pinassa, apparenté au suivant, ce bateau étant fait en pin.
(nom 2)  Composé de pin et de -asse.

nom

SingulierPluriel
pinassepinasses

pinasse \pi.nas\ féminin

  1. (navigation) Bâtiment de charge, à poupe carrée, à voiles et à rames, et maintenant muni le plus souvent d’un moteur.
    • On prenait la navette au quai de la Fosse — une pinasse à moteur —, on passait sous le pont transbordeur, on longeait les chantiers de constructions navales. (Pierre Schoendoerffer, Le Crabe-tambour, 1976, page 111)
    • Les pinasses du bassin d’Arcachon.
  2. (XVIe siècle) Embarcation légère, longue, armée de huit ou dix avirons, et destinée, comme les chaloupes, au service des vaisseaux.
    • Je descendis avec le marchand de bois, lui dis adieu et me rendis au ponton d’accostage des barques à rames. J’avais aperçu la pinasse du yacht, pilotée par un matelot vêtu de blanc, et qui se dirigeait vers la terre. (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 137)
    • La pinasse arrive à Ostie au début de l'automne 1583. (Bernard Tirtiaux, Les sept couleurs du vent, Denoël, page 258)

traductions
  • italien : pinaccia

nom

SingulierPluriel
pinassepinasses

pinasse \pi.nas\ féminin

  1. (Vosges) (sylviculture) Pin sylvestre.
    • Cependant je garde un œil sur ce petit bois de pinasses. (Paul Claudel, Le Soulier de satin, 1e journée, 1944)
forme fléchie

pinasse \pi.nas\

  1. Première personne du singulier de l’imparfait du subjonctif de piner.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français