pincé
adjectif

SingulierPluriel
Masculinpincé
\pɛ̃.se\
pincés
\pɛ̃.se\
Fémininpincée
\pɛ̃.se\
pincées
\pɛ̃.se\

pincé \pɛ̃.se\

  1. Qui a un air contraint, raide, dédaigneux.
    • Des manières pincées.
    • Cette petite Berthe est très jolie, quoique un peu rondouillarde, mais elle affiche des airs corrects, un peu pincés quand elle entend un mot cru. (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors (roman), ch. XIX, Série noire, Gallimard, 1956, page 173)
  2. Pris sur le fait en faute.
    • Vous savez que ceux qui sont pris sur le fait sont châtiés avec la dernière des sévérités et, par conséquent, vous savez qu’ils ne reculent devant rien pour éviter d’être pincés. (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, tome 1, Éditions Robert Laffont, coll. Bouquins, 1911, page 968)
  3. Qui est amoureux, qui en pince pour quelqu'un.
    • — As-tu vu la tête qu’il a fait quand il s’est aperçu qu’elle n’était pas là ? dit M. Verdurin à sa femme, je crois qu’on peut dire qu’il est pincé ! (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 54)
forme fléchie

pincé \pɛ̃.se\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe pincer.

Pincé
nom propre

Pincé

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département de la Sarthe.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français