plaidoirie
étymologie
Du verbe d’ancien français plaidoyer#fro|plaidoyer, avec le suffixe -erie.

nom

SingulierPluriel
plaidoirieplaidoiries

plaidoirie \plɛ.dwa.ʁi\ féminin

  1. (droit) Action de plaider ; discours de l’avocat qui plaide.
    • Mes divertissements étaient encore des plaidoiries, et mes conversations des mémoires. (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Deux jours après, je passai devant le conseil de guerre, qui, après plaidoirie d’un avoué allemand, me condamna à mort pour espionnage […]. (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, p. 31)
    • Me Demange achève sa plaidoirie, dont la péroraison très sobre, très courte, mais puissante par la chaleur de l'accent et de l’élévation de la pensée, touche visiblement le cœur des juges : […]. (Maurice Paléologue, ''Journal de l'Affaire Dreyfus 1894-1899 : L'affaire Dreyfus et le Quai d'Orsay, Paris : Librairie Plon, 1955, p. 260)
    • Il n'incitait guère les plaignants à lui faire confiance, d'autant plus que ses plaidoiries émaillées de principes philosophiques et de maximes latinistes n'ayant rien à voir avec l'affaire restaient incompréhensives pour le vulgum pecus. (Marie-Claude Gay, L'Or de Malte, Éditions Jean-Claude Lattès, 2013)
  2. (Par extension) Art, la profession de l’avocat.
    • Cet avocat est meilleur pour la consultation que pour la plaidoirie.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français