plan
étymologie
(Adjectif, nom 1) (XVIe siècle) Du latin planus. Re-latinisation de plain (« plat »).
(Nom 2) (XVe siècle) déverbal#fr|Déverbal de planter#fr|planter, d'abord plant, puis plan vers le XVIe siècle. Le plan (« carte, implantation »), a pris le sens figuré de « projet, implantation des idées dans le temps ».

adjectif

SingulierPluriel
Masculinplanplans
Fémininplaneplanes

plan \plɑ̃\

  1. Qui est uni, plat, qui ne présente ni courbure ni ondulation.
  2. Qui possède une surface lisse.
    • Une surface plane est une surface telle qu’une droite passant par deux de ses points y soit contenue tout entière.

traductions
nom

SingulierPluriel
planplans

plan \plɑ̃\ masculin

  1. (Mathématiques) Surface telle qu’une droite passant par deux points quelconques y soit contenue tout entière.
    • Tracez la perpendiculaire au plan ABC.
  2. (architecture) Partie d’une construction caractérisée par sa planéité.
    • La méthode du plan plié.
  3. (Aéronautique) L’ensemble de deux ailes d’un aéronef.
    • Toutes les lampes du bord étaient allumées: celles des extrémités des plans et celle de l’intérieur. Si le contact des deux lampes du dehors n’avait été mis, nous aurions pu croire que nous n’avions plus d’ailes: nous ne pouvions pas distinguer les plans de l’appareil. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  4. (Cinéma) Prise de vue ininterrompue.
    • Mis au point dans les années 1980, le montage virtuel est non linéaire et permet de placer n’importe quel plan dans n’importe quel ordre sans que le monteur soit obligé de revoir chronologiquement toutes les séquences montées. (André Roy, Dictionnaire général du cinéma: du cinématographe à Internet, Éditions Fides, 2007, p. 303)
    • Il était très dur avec les cascadeurs aussi. Il y avait beaucoup de chevaux qui mouraient dans les scènes d'actions. Des cascadeurs étaient gravement blessés. Il n'avait pas d'attention pour eux. Il voulait juste faire de bons plans. (Thomas Révay, Ciné-Bazar, les entretiens, tome 1 : A/J, éd. LettMotif, 2018, page 183)
  5. Manière de voir ou de considérer certaines choses.
    • Au moment où prenaient fin les principaux affrontements de la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis, sur le plan militaire, s’étaient substitués dans le monde entier à la plupart des autres puissances capitalistes. (Armando Uribe, ''Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
  6. (argot) (vieilli) Sorte d’étui qui se met dans le rectum pour cacher des choses de valeur.
    • Naturellement, j’ai mon plan. Quand on s’sent pas loin d’être sauté, on a toujours un plan ou, si vous préférez, un étui en os où tiennent les huit billets. […]. Je possède donc mon plan, je l’porte sur moi… à l’intérieur… dans l’intestin. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
nom

plan \plɑ̃\ masculin

  1. Projection sur une surface horizontale d’une construction ou d’un ensemble de constructions. Représentation graphique horizontale.
    • Le plan de la ville.
    • Le plan directeur a permis à l'artillerie de détruire sa cible.
  2. Organisation d’un projet.
    • Fouché, dans ses Mémoires, avoue que ses plans ne réussirent pas; Talleyrand fut plus heureux, il contribua grandement à la restauration des Bourbons ; […]. (François-Cécile Drujon de Beaulieu, Napoléon jugé par l'histoire, ou précis historique et critique de la vie de cet empereur, Paris : chez Maison, 1844, p. 133)
    • Dans une brochure qui a fait quelque scandale, le général Donop […] voudrait, comme Bugeaud et Dragomiroff, que chacun dans la bataille connût exactement le plan de ses chefs ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.351)
  3. (Spécialement) Planification économique d'un pays.
    • Non que je sous-estimasse l’importance de cette évaluation, mais je ne la croyais compatible ni avec l’esprit prospectif, ni avec les moyens du Plan. En effet, l’évaluation des politiques publiques est un travail analytique et besogneux. (Alain Etchegoyen, Votre devoir est de vous taire: carnets de voyage en politique sous la gauche et sous la droite, Ed. l’Archipel, 2006, p. 203)
  4. (cartographie) Carte représentant une surface d’étendue suffisamment restreinte pour que la courbure du sol puisse être négligée et que, de ce fait, l’échelle puisse être considérée comme constante.
  5. (musique) Structure musicale, généralement fondatrice d'un genre.
    • Jouer un plan rock, un plan blues à la guitare.
  6. (argot), suivi généralement d’un nom en apposition, planification d’un événement, de l’obtention de quelque chose.
    • un plan thunes, un plan caisse, un plan drague.
    • À peine débarqué à Marseille et déjà un rencard : chapeau, Thibault. Votre côté taciturne doit plaire... — Un plan bouffe, pas un plan cul, commissaire ! (Catherine Lemeunier, La Cène, volume 1, Éditeur indépendant, Paris, 2007, 220 pages ISBN 9782353350766) }{#if:{#if:| (OCLC {oclc} ↗)}}, page 64}}
    • Cet article n’a aucun plan !
  7. Dessein, intention.
    • C’est quoi ton plan pour ce soir ?
    • Avant de décoller, n’oubliez pas de déposer votre plan de vol.
  8. (Par extension) Situation étrange, manifestement arrangée.
    • C’est quoi, ce plan, Gladys ? Une idée à vous ? (Maëster, Sœur Marie-Thérèse des Batignolles, La Guère Sainte, Drugstore, 2008, ISBN 978-2226175601)

nom

SingulierPluriel
planplans

plan \plɑ̃\ masculin

  1. Variante de pelan.
    • Défense…. d’avoir des établissements couverts en plan, ou de faire usage de cette écorce pour quoi que ce soit. (Code de la pêche maritime)

Plan
nom propre

Plan \plɑ̃\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département de l’Isère.

nom propre

Plan

  1. (Géographie) Commune d’Espagne, située dans la province de Huesca et la Communauté autonome d’Aragon.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français