planer
étymologie
(Verbe 1) (XIIIe siècle) dénominal#fr|Dénominal de plain#fr|plain et -er et apparenté au suivant.
(Verbe 2) (XIIe siècle) Du bas latin plano, de planus''.

verbe

planer \pla.ne\ intransitif conjugaison

  1. Se soutenir en l’air, les ailes étendues et immobiles, en parlant des oiseaux.
    • A de grandes altitudes planaient les frégates et les phaétons, qui tombaient souvent avec une rapidité vertigineuse pour arracher en l'air leur proie aux oiseaux de mer plongeurs. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • En haut, des milans planaient au-dessus des arbres et franchissaient l'étendue lisse du Nil. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • (Figuré) Par la prison éternelle ! si je pouvais seulement lutter avec les horribles images qui planent autour de moi. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (analogie) Se soutenir sur les plans horizontaux, le moteur arrêté, en parlant d’un avion.
    • L’avion revient vers nous, plane un moment sur nos têtes, glisse, remonte et, dans une dernière caracole, pique vers son hangar. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, pages 203-204)
  3. (Figuré) Dominer du regard, surplomber.
    • Ils planaient sur le camp des Comanches qui se trouvait à dix mètres d’eux tout au plus. (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  4. (Figuré) Dominer.
    • Et puis le silence, ce grand silence qui plane au-dessus des solitudes islandaises, et que trouble seul le sifflement du vent ou le cri des pluviers dorés. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 81)
    • Un vague et déprimant malaise planait. Sous le porche des Réguliers, personne. Les trafiquants de drogue qui s'y postaient le soir s'étaient, prudemment, éclipsés. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 78)
    • L’hypothèse d’un nombre plus important de victimes avait plané au cours de cette audience très médiatisée. (Jacques Rançon, « le tueur de la gare de Perpignan », avoue le meurtre d’Isabelle Mesnage, 33 ans plus tard)
    • ''Son génie plane sur tous les siècles.
  5. (Figuré) Rêver, être perdu dans ses pensées, ne pas être en phase avec la réalité.
    • Cette musique me fait planer.

traductions
verbe

planer \pla.ne\ transitif conjugaison

  1. Aplanir.
  2. (menuiserie) Dresser avec la plane



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français