poème
étymologie
Du latin poema, du grec ancien ποίημα.

nom

SingulierPluriel
poèmepoèmes

poème \pɔ.ɛm\ masculin

  1. Ouvrage de littérature en vers.
    • Devant le roi et sa suite guerrière (truste, Gefolschaft), le scalde déclame son poème qui s’envole d’une bataille peuplée d’êtres fantastiques et qui s’adapte aux structures sociales et mentales du groupe : […]. (Patrick Louth, La civilisation des Germains et des Vikings, Genève : éd. Famot, 1976, page 243)
    • Mais rien ne peut empêcher qu’un poème dénué de poésie soit plus que mort, intolérable. (Georges Pompidou, Anthologie de la poésie française, Librairie Hachette, 1961)
    • Mais pour d’autres, quelle angoisse ! et quelle injustice ! Les sentiments les plus nobles, les sujets les plus naturellement poétiques, les rythmes travaillés, les rimes recherchées, tout cela pour aboutir à cet enfant mort-né, pleuré de personne, qu’est un poème sans poésie. (Georges Pompidou, Anthologie de la poésie française, Librairie Hachette, 1961)
  2. (analogie) Ouvrage analogue par la pensée, par le style, mais écrits en prose.
    • Les poèmes en prose de Baudelaire.
  3. (familier) Quelque chose de remarquable.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français