podium
étymologie
Du latin podium.

nom


podium \pɔ.djɔm\ masculin

  1. (architecture) Soubassement de peu d’élévation, faisant saillie sur le mur d’une chambre ou d’un bâtiment, et servant de plate-forme pour y placer certains objets.
  2. (En particulier) (Antiquité) Plateforme élevée face à l'arène, supportant les places d’honneur dans les cirques romains.
    • À Rome, l’empereur, les magistrats curules et les vestales assistaient aux jeux du cirque, installés bien en évidence, sur le podium de l’amphithéâtre.
  3. (cour) (sport) Sorte d’estrade à trois places où s'exhibent les vainqueurs d’un concours sportif.
  4. (Par analogie) Sorte de piste surélevée, sur laquelle défilent les mannequins lors des présentations de mode.
    • De chaque côté du podium, les plus grandes figures du monde de la mode attendaient l’arrivée des mannequins. Les jambes vacillantes, Eve s’avança enfin. (India Grey, Amoureuse de son ennemi, collection Azur, Harlequin, 2013)
    • Défiler en public sur un podium représente l'épreuve du feu pour une mannequin. Il faut savoir marcher, porter le vêtement, faire son cinéma... Personnellement, j'ai commencé à défiler très jeune. (Rebecca Ayoko, avec Carol Mann, Quand les étoiles deviennent noires : Des rues d'Abidjan aux podiums d'Yves Saint Laurent, éd. Jean-Claude Gawsewitch, 2012)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français