points de suspension
étymologie
 Composé de point et de suspension.

locution nominale

points de suspension \pwɛ̃ də sys.pɑ̃.sjɔ̃\ masculin pluriel

  1. (typographie) Ellipse, signe typographique composé de trois points, « … » :
    1. indiquant une incomplétude de la phrase ;
      • Les points de suspension ont la même signification grammaticale que les points si l’on s’arrête après eux, et sont donc suivi d’une majuscule.
      • Et points de suspension, si commodes pour exprimer tout ce qu’on ne dit pas ! Il devrait s’appeler point de sous-entendu, çui-là ! (San-Antonio (série), Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, III, 2)
    2. indiquant une hésitation ;
      • Si les points de suspension expriment une hésitation, ils jouent un rôle équivalent au point-virgule, et la reprise de la phrase se fait sans majuscule.
    3. indiquant une élision, une coupure ;
      • Pour indiquer un passage coupé dans une citation, on emploie les points de suspension entre crochets : « […] ».
    4.  équivalent de etc. dans une liste incomplète.
      • Les points de suspension finaux dans la phrase « J’ai acheté des pommes, des poires, des ananas… » suggèrent que les emplettes ont été fructueuses.
synonymes
  • ellipse#Sens_points_de_suspension|ellipse
  • trois petits points (enfantin) (familier)
  • trois points (enfantin) (familier)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français