policier
étymologie
 Composé de police et de -ier.

nom

SingulierPluriel
policierpoliciers

policier \pɔ.li.sje\ masculin (pour une femme on peut dire : policière, femme policier, femme policière)

  1. Fonctionnaire employé dans la police.
    • Aussi rien n’est-il plus naturel que de voir des policiers […] prendre, pour ne pas effaroucher leur proie, l’apparence des gars qu’ils ont la mission d’appréhender. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • […] ; je ris en songeant aux policiers sévères, aux suisses galonnés, à toute cette mise en scène de respectabilité étalée à cinquante mètres de là. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Certes, Jean-Luc en tira l’avantage essentiel en utilisant ses talents de conteur qui transformaient en acte de bravoure sa fuite devant les policiers. Mais il eut le bon goût de m’associer dans le récit de son épopée. (Jean-Pierre Hoss, Impasse Valmy, Mon Petit Éditeur, 2013, page 41)
  2. (ellipse) Roman policier.
    • Je détestais qu’on appelât les romans policiers des policiers. Cette abréviation témoignait d’une veulerie de langage. (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 94)
    • Un matin, elle assista à une scène qui la bouleversa. Un patient attendait son tour afin de passer une radio. Assis sur un chariot, il lisait un policier de la collection le Masque. (Louis Nucéra, Le kiosque à musique, éd. Grasset, 1984)
    • Première constatation, l'auteur de polar doit avoir du souffle. […]. L'éditeur de policiers préférera toujours un auteur productif à un auteur de qualité. (Lire, nos 112-117, 1985, page 40)
synonymes
traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculinpolicierpoliciers
Fémininpolicièrepolicières

policier \pɔ.li.sje\

  1. Qui est relatif à la police.
    • A. Comte avait fabriqué une caricature du catholicisme, dans laquelle il n’avait conservé que la défroque administrative, policière et hiérarchique de cette Église ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.194)
    • Agrégé d'histoire du droit et de droit romain, autoritaire et un rien coléreux, il est fasciné par les méthodes policières. (Thierry Pfister, Les socialistes, Albin Michel, 1977)
  2. (Par extension) Qualifie une histoire fictive dans laquelle on représente des policiers ou des détectives privés en action.

traductions
  • anglais : police
  • espagnol : policial, detectivesco, policíaco
  • portugais : policial



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français