pondéré
étymologie
Du verbe pondérer.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinpondéré
\pɔ̃.de.ʁe\
pondérés
\pɔ̃.de.ʁe\
Fémininpondérée
\pɔ̃.de.ʁe\
pondérées
\pɔ̃.de.ʁe\

pondéré \pɔ̃.de.ʁe\

  1. D'un caractère bien équilibré, mesuré, modéré dans ses gestes ou ses propos.
    • C'était un coq fraîchement coulé mais très pondéré et réfléchi.(Andersen, Le Coq de poulailler et le coq de girouette)
    • À cet homme de sens pondéré et rassis, le détraquement cérébral de Letondu apparaissait prodigieusement farce et cocasse. (Georges Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 1893)
    • À Jules Verne, trop pondéré, je préférais les extravagances de Paul d’Ivoi. (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 64.)
  2. (Mathématiques statistiques) Se dit d’une variable ou d'une fonction affectée d'un coefficient de pondération.
    • La moyenne pondérée permet de faire varier le poids relatif de chaque discipline.
  3. (Numération) Se dit d’un système dans lequel la position d’un chiffre dans le nombre correspond à un poids, c'est à dire à une puissance de la base de numération.
    • Dans l’écriture des nombres en chiffres romains, les chiffres ne sont pas pondérés (X vaut toujours dix et L cinquante). Le système moderne, au contraire, est fondé sur un code numérique pondéré.
synonymes antonymes
traductions
traductions
traductions
forme fléchie

pondéré \pɔ̃.de.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier de pondérer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français