poney
étymologie
De l’anglais pony lui-même issu de l’ancien français poulenet, diminutif médiéval de poulain.

nom

SingulierPluriel
poneyponeys

poney \pɔ.nɛ\ masculin (pour la femelle on dit : ponette)

  1. Cheval de petite taille (adulte moins de 1,49 m de hauteur au garrot), au trot rapide et sec, servant maintenant surtout pour l'agrément, souvent cheval de loisir, cheval de selle ou cheval polyvalent.
    • […] la comtesse Vanska, avec ses poneys pie ; madame Daste, et ses fameux stappers noirs ; madame de Guende et madame Tessière, en coupé. (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Le poney est le seul moyen de transport dans ce pays dépourvu de voies de communication; il est à l’Islandais ce que le chameau est au Bédouin : il porte le voyageur et tous ses impedimenta. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 9)
    • J'avais laissé Reykjavik, un grand village ; […] ; des poneys et une ou deux mauvaises carrioles assuraient le transport. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (VTT/BMX) Fait de retomber à cheval sur le sommet d'une bosse.
    • On voit souvent des riders se mettre un poney à cause d’une impulsion trop précoce dans l’appel. (bigbike-magazine.com)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.037
Dictionnaire Français