pourriture
nom

SingulierPluriel
pourriturepourritures

pourriture \pu.ʁi.tyʁ\ féminin

  1. Corruption, décomposition, état de ce qui est pourri.
    • Sa jambe est si gangrenée qu’elle tombe en pourriture.
  2. (Par extension) Ce qui est pourri.
    • Des hoquets de dégoût convulsèrent de nouveau leurs faces hâlées, zébrées de rides : depuis un mois, ils avaient bu de l’eau dans laquelle mijotait ce noyé ; depuis un mois tout le pays s’abreuvait de cette pourriture. (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  3. (Médecine) (Désuet) Maladie contagieuse qui s’observait surtout dans certains locaux hospitaliers où les plaies et les ulcères étaient soignés, au temps où l’antisepsie et l’asepsie étaient insuffisamment pratiquées.
  4. (foresterie) (menuiserie) Altération du bois accompagnée d’une dégradation de ses qualités mécaniques.
    • Ces altérations limitées au bois de cœur présentent un caractère évolutif avec apparition d’une coloration jaunâtre sans dégradation du bois au départ, puis disparition progressive de la structure du bois qui prend un aspect fibreux et blanc. Au stade final, le bois disparaît au centre de la pourriture. (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3)
  5. (Agriculture) Moisissure de plantes cultivées qui est due à divers champignons selon les espèces.
    • L’imazalil est un nouveau fongicide efficace sur les pourritures à Pénicillium des fruits en cours de conservation. (Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des Sciences, vol.286, n° 1 à 8, page 427, 1978)
  6. (injur) Individu dénué de toute valeur morale.
synonymes antonymes
traductions
  • anglais : rot
  • portugais : putrefacção



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.033
Dictionnaire Français