présumer
étymologie
Du latin praesumo.

verbe

présumer \pʁe.zy.me\ transitif conjugaison

  1. Conjecturer ; juger par induction.
    • J’ignore absolument l’aventure dont vous me parlez ; je présume qu’en général ceux qui se mêlent des affaires publiques périssent parfois misérablement, et qu’ils le méritent ; mais je ne m’informe jamais de ce qu’on fait à Constantinople. (Voltaire, Candide, Conclusion, 1759)
    • La cane
      De Jeanne
      Est morte d’avoir fait,
      Du moins on le présume,
      Un rhume
      Mauvais !
      (Georges Brassens, La Cane de Jeanne, in Le Vent, 1953)
    • Je ne présume pas des raisons qui firent garder à Monsieur de C. ce carré de papier. (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, Gallimard, 1974 ; collection Folio, page 29)
    • Afin de ne pas présumer de la validité du questionnaire, il faut prouver son efficacité empiriquement au préalable. (Sophie-Anne Wipfler, Le gaga: Langue d'autrefois? Une étude linguistique synchrone (Das gaga: Sprache von damals? Eine synchrone linguistische Analyse), thèse de doctorat de philosophie, Universität Mannheim, 4 novembre 2019, p. 88)
  2. (Absolument) Avoir une opinion exagérément haute.
    • En ceci donc et en toutes choses semblables la maxime de Solon est applicable à tous les âges, et il n’est jamais trop tard pour apprendre, même de ses ennemis, à être sage, vrai, modeste, et à moins présumer de soi. (Jean-Jacques Rousseau, Les Rêveries du promeneur solitaire, « Quatrième promenade », 1782)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français