prêchi-prêcha
étymologie
De prêche avec redoublement hypocoristique et alternance vocalique \i/a\ que l’on retrouve dans couci-couça ou clic-clac.

nom

prêchi-prêcha \pʁe.ʃi.pʁɛ.ʃa\ ou \pʁe.ʃi.pʁe.ʃa\ masculin

  1. Sermon moralisateur, ennuyeux et généralement peu efficace.
    • Nous n’avons rien à leur dire, et ils n’ont rien à nous dire, si ce n’est un prêchi-prêcha. (Francis Carsac, Pour Patrie l’espace, 1962 (éd. 1979), ISBN 2-266-00691-6)
    • La vérité, c'est que votre Lamennais était un cagot, et que pour édifier les fidèles, il est tombé, comme tous les curés, dans un absurde prêchi, prêcha. » (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, page 205.)
forme fléchie

prêchi-prêcha \pʁe.ʃi.pʁɛ.ʃa\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple de prêchi-prêcher.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français