prenant
étymologie
De prendre.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinprenantprenants
Fémininprenanteprenantes

prenant \pʁə.nɑ̃\

  1. Qui prend.
  2. (juri) Qualifie une partie qui a droit de prendre, de recevoir.
  3. (zoologie) (vieilli) Qualifie la queue de certains animaux qui peut s’enrouler avec force autour des objets, et dont ces animaux se servent pour s’attacher, pour se suspendre.
    • Singe à queue prenante.
  4. (Figuré) Saisissant, captivant.
    • La voix de cet orateur est chaude et prenante.
    • Ma chère, affirmait l’acteur d'une voix prenante, la voix qu’il choisissait sur scène pour interpréter les actes de tendresse, ma chère, vous avez douté de moi. (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 686)

traductions
forme fléchie

prenant \pʁə.nɑ̃\

  1. Participe présent du verbe prendre.
    • Le plus silencieusement possible, prenant garde de ne pas faire cliqueter la chaîne, elle se mit à genoux et se glissa jusqu’à l’entrée de la tente pour jeter un œil dehors. (Pascal Carretier, Ici et ailleurs, 2011)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français