prendre possession
étymologie
 Composé de prendre et de possession.

locution verbale

prendre possession \pʁɑ̃.dʁə pɔ.sɛ.sjɔ̃\ ou \pʁɑ̃.dʁə pɔ.se.sjɔ̃\ transitif indirect — (se conjugue → voir la conjugaison de prendre) — Note: Il est suivi généralement de la préposition de.

  1. Entrer en jouissance d'un bien, par achat ou par héritage.
  2. (Par extension) Accaparer.
    • Evans prend possession de l'unique lit et s'y fourre entre deux édredons, tandis que je monte mon lit de voyage et m'y enroule dans mon plaid. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 94)
    • Mais nos clercs entendaient que le favorisé prît possession du disgracié, le réduisît en esclavage, comme fait l’homme pour l'animal dont il veut qu'il le serve, […]. (Julien Benda, La trahison des clercs, 1927, édition revue & augmentée, Grasset, 1946, p.31)
  3. (Par extension) Venir occuper un lieu par la force ou la contrainte.
    • Quant aux citoyens de Tours, ils accueillirent pacifiquement le général gallo-romain, qui prit possession de la place au nom du roi Sighebert. (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • On l’expulsa de sa jolie cabine,dont le personnage à tête d’oiseau reprit possession, jurant entre ses dents et réemménageant ses cuirs à rasoir, ses tire-bottes d’aluminium, ses brosses, ses miroirs et ses pots de pommade. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 170 de l’éd. de 1921)
    • (exag) — Pendant qu'on décharge mes bêtes, je me précipite vers la grotte fraîche et ombreuse où jaillit la source et j'en prends possession pour le reste de la journée. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 256)

traductions
  • allemand : in Besitz nehmen (transitif)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français