prescience
étymologie
Du latin praescientia.

nom

SingulierPluriel
presciencepresciences

prescience \pʁe.sjɑ̃s\ féminin

  1. Connaissance de l’avenir.
    • La prescience des événements prochains.
    • La prescience divine.
    • Je voudrais deviner le sens de cette minute, sentir son urgence, jouir un peu de cette obscure prescience vitale que je prête à Musset, à Hugo. Naturellement je n’aperçois que des brumes. (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 206.)
    • Une obscure prescience semblait l’avoir avertie qu’elle pouvait perdre son trône. (Amélie Nothomb, Robert des noms propres, Albin Michel, Paris, 2002, p. 79)
  2. Prévision de l’avenir.
    • Quant à Godefroy, qui, dans un moment de prescience, sans doute, voyait avec peine tous ces arrangements, il donna pour tout don à sa nièce ce chapelet… (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Et alors, ce rire de gorge qui lui renversait la tête en arrière, découvrait ses dents d’une blancheur laiteuse, donnait à Jacques une sensation de désir et une prescience de voluptés grisantes. (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français