princesse
étymologie
 Composé de prince et de -esse.

nom

SingulierPluriel
princesseprincesses

princesse \pʁɛ̃.sɛs\ féminin (pour un homme on dit : prince)

  1. (titres) Fille du roi ou du souverain régnant équivalent.
    • Louis la donnait pour femme au roi Alphonse VI, avec lequel il désirait resserrer son alliance. Deux ans plus tard cette princesse déposa son mari, et épousa Don Pedro son beau-frère, […]. (Jean Charles Léonard Simonde de Sismondi, Histoire des Français, Bruxelles : à la Société typographique belge, 1842, vol. 17, page 255)
    • Les princesses, jeunes, riches et belles, sont trop occupées, elles sont entourées, comme toutes les plantes rares, d’une haie de sots, de gentilshommes bien élevés, vides comme des sureaux ! (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • « Kevin contre la GroKo », cela pourrait être le titre d’une épopée enfantine et chevaleresque où un jeune héros finit par terrasser le monstre et réveiller la belle princesse endormie. Mais c’est bien autre chose. (Thomas Schnee, Kevin contre la GroKo, dans Marianne (magazine), no 1092 du 16 au 22 février 2018, p. 44)
  2. Épouse d’un prince.
    • En cas de divorce, la princesse garde son titre mais sa progéniture ne sera dotée d’aucun statut.
  3. Souveraine d’une principauté.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français