proconsul
étymologie
(Nom commun 1) Du latin proconsul.
(Nom commun 2) Mot inventé par Arthur Tindell Hopwood son découvreur, en référence à un singe savant nommé Consul.

nom

SingulierPluriel
proconsulproconsuls

proconsul \pʁo.kɔ̃.syl\ masculin (pour une femme on dit : proconsule)

  1. (Antiquité) Celui qui, chez les Romains, gouvernait certaines grandes provinces, avec l’autorité de consul.
    • Si trop de proconsuls et de propréteurs ne demandaient qu’à fermer les yeux sur les méfaits de ces derniers, sauf à recevoir de leur tolérance le juste prix, d’autres essayèrent d’y mettre obstacle. (Gustave Bloch, La République romaine, Flammarion, 1913)
    • Cicéron, quelque temps après son consulat, fut envoyé comme proconsul en Cilicie.
    • Dans cette agréable attitude, sa tête, inclinée vers son pied, étalait un cou de proconsul, large et fort, et laissait deviner l’ornière des omoplates, revêtues d’une chair brune et abondante. (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 53.)
  2. (histoire) Commissaire que la Convention envoyait dans les départements insurgés, dans les pays conquis ou auprès des armées.
    • Ce recueil de citations souligne bien la continuité d’une histoire, de Louis XIV, qui fait tourner les canons vers la cité « de peur que la fidèle Marseille, trop souvent en proie aux criminelles agitations de quelques-uns, ne mène à leur perte la ville ou le royaume, par une trop grande passion de la liberté », au proconsul de la Convention Louis Fréron, qui déclarait : « Je crois que Marseille est incurable à jamais, à moins d’une déportation massive de tous les habitants et d’une transfusion d’hommes du nord », en passant par M. Jean-Claude Gaudin et son adjoint à l’urbanisme, qui rénovent au kärcher […] (François Ruffin, Comment épurer Marseille, l’« incurable », Le Monde diplomatique de janvier 2007)
  3. (Figuré) (Péjoratif) Personne qui exerce un pouvoir sans contrôle.
    • Patrick Devedjian, proconsul des Hauts-de-Seine (journal MATIN PLUS, n°75, 31 mai 2007)
    • De 1980 à 1993, le colonel Jean-Claude Mantion devint le véritable proconsul du pays, plus puissant qu’André Kolingba, le chef de l’État de l'époque. (Hollande rattrapé par l'histoire)

traductions
nom

SingulierPluriel
proconsulproconsuls

proconsul \pʁo.kɔ̃.syl\

  1. (anthropologie) Hominoïde fossile du miocène, cousin des hylobates.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français