procureure
étymologie
(XXe siècle)  composé de procureur et de -eure.

nom

SingulierPluriel
procureureprocureures

procureure \pʁɔ.ky.ʁœʁ\ féminin (pour un homme on dit : procureur)

  1. (droit) avocate#fr|Avocate représentant le ministère public.
    • défendant l’esprit de la langue et les règles qui président à l’enrichissement du vocabulaire, elle rejette un esprit de système qui tend à imposer, parfois contre le vœu des intéressées, des formes telles que professeure, recteure, sapeuse-pompière, auteure, ingénieure, procureure, etc., pour ne rien dire de chercheure, qui sont contraires aux règles ordinaires de dérivation et constituent de véritables barbarismes. (La féminisation des noms de métiers, fonctions, grades ou titres - Mise au point de l’Académie française)
    • Dans une déclaration à la presse ce jeudi soir, la procureure de la République de Besançon a critiqué la « folie médiatique », appelant à respecter la présomption d’innocence. (Robin Verner, La procureure de Besançon appelle au respect de la présomption d’innocence ↗, bfmtv.com, 1er février 2018.)
    • Soucieuse de justifier un tel déploiement de forces, la procureure de la République, un brin gênée, s’est expliquée le lendemain face à la presse : « On peut supposer qu’il y avait une arme, car la personne a prétendu en avoir une. Seulement, personne ne l’a vue. » (Christophe Labbé, « Collomb le doigt sur la détente », Le Canard enchaîné, 21 mars 2018, page 4.)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français