procureuse
étymologie
(1494)  Composé de procurer et de -euse voir procureresse.

nom

SingulierPluriel
procureuseprocureuses

procureuse \pʁɔ.ky.ʁøz\ féminin (pour un homme on dit : procureur)

  1. (rare) Magistrate représentant le ministère public.
    • Il faut y ajouter les conjoints ou concubines : une antiquaire, un notaire, une détective, une architecte, un juge défroqué, une procureuse de la République, une sociologue, un commissaire-priseur, une pharmacienne. (Foulek }{#if:{#if:)}}
    • Le (ou la) féministe qui est aussi défenseur (ou seuse) d’une langue française qui évolue sans se dénaturer applaudit l’écrivaine, mais hurle d’effroi devant la procureure, la professeure, la défenseure… La procureuse existe depuis des siècles (n’est-ce pas Porthos ?), et si c’était à l’origine la femme du procureur, c’était également le cas pour la générale, la préfète, voire la pharmacienne. Notre langue est pleine de ressources, utilisons-les pour traduire l’évolution de la société, sans lui faire subir d’outrages inutiles. }}
  2. (religion) Religieuse chargée des intérêts temporels d’une maison religieuse.
    • La procureuse rendra compte pareillement de l’état, de la quantité et de la consommation des grandes provisions, telles que grain, vin, etc. (Constitutions et règles de la compagnie des religieuses de Sainte Ursule, 1838) }{#if:{#if:| (OCLC {oclc} ↗)}}}}
synonymes

Magistrate :


traductions
nom

SingulierPluriel
procureuseprocureuses

procureuse \pʁɔ.ky.ʁøz\ féminin

  1. (Désuet) Entremetteuse.
    • Brouillée avec sa cliente, la vieille procureuse révèle à Robert qu'elle a plusieurs fois prêté sa maison à la jeune femme, menteuse et infidèle. ({nom w pc, [http://books.google.fr/books?id=BknSg6RWeuYC&pg=PA439Dictionnaire thématique du roman de mœurs, 1850-1914], {w, 2003) }{#if:{#if:| (OCLC {oclc} ↗)}}, page 439}}



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français