prodigue
étymologie
Du latin prodigus.

adjectif

SingulierPluriel
prodigueprodigues

prodigue \pʁɔ.diɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui dissipe son bien en libéralités excessives, en dépenses déraisonnables.
    • Il n’est pas libéral, il est prodigue.
    • Prodigue de son bien et du bien des autres.
    • Enfant prodigue, Personnage d’une parabole de l’évangile, qui réclame sa part d’héritage, la dissipe, puis, tombé dans la misère, revient dans la maison paternelle, où il est accueilli avec bonté.
  2. (Figuré) Il se dit d’un jeune homme qui, après des absences et de l’inconduite, retourne dans la maison paternelle.
    • Le retour de l’enfant prodigue.
  3. En bonne part, celui qui fait de grands sacrifices pour l’utilité d’autrui.
    • Cet homme est prodigue de son bien pour soulager les malheureux.
    • Il s’est montré prodigue de son sang, de sa vie pour l’état.
  4. (Figuré) Qui distribue en abondance.
    • Cet homme est prodigue de paroles, de promesses, de serments.
    • Il n’est pas prodigue de louanges.
synonymes
traductions
traductions
  • allemand : der verlorene Sohn masculin
  • anglais : prodigal

traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
prodigueprodigues

prodigue \pʁɔ.diɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne prodigue.
    • C’est un prodigue.
    • Il peut être défendu aux prodigues de plaider, de transiger, d’emprunter, etc., sans l’assistance d’un conseil.
    • ''Ce ne sont pas toujours les gens intéressés qui sont les moins scrupuleux. Il y a beaucoup d’avares honnêtes./>— Naturellement, darling ! dit miss Bell. Les avares ne veulent rien devoir, et les prodigues trouvent très supportable d’avoir des dettes. Il ne pensent guère à l’argent qu’ils ont, et ils pensent encore moins à celui qu’ils doivent. (Anatole France, Le Lys rouge'', 1894, réédition Le Livre de Poche, page 143)

forme fléchie

prodigue \pʁɔ.diɡ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de prodiguer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de prodiguer.
    • Par avance, il sait ce qu’il trouvera d’imparfait, de médiocre, de mal, d’immuable, en dépit des conseils, des admonestations ou reproches qu’il prodigue et ressasse à chaque inspection. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, 1958)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de prodiguer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de prodiguer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de prodiguer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français