prouver
étymologie
Du latin probare.

verbe

prouver \pʁu.ve\ transitif conjugaison

  1. Établir la vérité de quelque chose par le raisonnement ou par le témoignage.
    • Elle appelle le délinquant à son tribunal ; elle commence par lui administrer la bâtonnade pour lui rafraîchir la mémoire, et ensuite elle lui dit : Prouve ton innocence. (Eugène Pelletan, Les droits de l’homme, 1858, p.107)
    • Il a été prouvé que la privation de sommeil entraîne une baisse de la résistance aux distractibilités visuelle et auditive (Harrison et Horne, 2000b). (Florence Guiliani, La vigilance entrepreneuriale: les antécédents liés au sommeil du dirigeant de PME, Thèse de doctorat de Gestion et management, Université Montpellier, 2016, p. 102)
    • Les premiers principes ne se prouvent pas, ils se supposent.
    • Le crime a été suffisamment prouvé.
    • On prouva par ses lettres et par sa propre signature qu’il était d’intelligence avec les ennemis.
    • Ce que vous dites là me prouve à quel point vous êtes mal renseigné.
    • Reste à prouver que… Il n’est pas prouvé que… Condamné faute d’avoir pu prouver l’alibi.
    • Qu’est- ce que cela prouve ?
  2. (Par extension) Montrer, indiquer, marquer.
    • Cette action prouve beaucoup de bonté, beaucoup de dureté de cœur, beaucoup d’égoïsme.
    • Cette réponse prouve beaucoup de présence d’esprit.
    • Cet événement prouve que je ne m’étais pas trompé dans mes conjectures.
    • Cela prouve la nécessité d’en finir.
    • J'eus envie de demander où était mon erreur, mais il était clair que mon chef ne tolérait pas les questions, comme l'avait prouvé sa réaction à mon investigation au sujet du destinataire. (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 11)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français