provenance
étymologie
De provenant.

nom

SingulierPluriel
provenanceprovenances

provenance \pʁɔv.nɑ̃s\ féminin

  1. Origine, endroit d’où provient une chose.
    • L’ampoule, qui éclairait cette dégringolade d’objets de toute provenance […] se balançait poussiéreuse, au bout de son fil, sous la voûte basse où le salpêtre faisait des croûtes. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • La variante sur le Hodna, baptisée Etincelle, visait à couper l'approvisionnement des katibas de Kabylie en provenance de Tunisie par le Hodna et les Aurès. (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, France-Empire, 1963, p. 31)
    • La dépression du trafic de juillet à septembre semble être la conséquence du chômage sur le canal du Centre qui a interrompu les expéditions en provenance du Bassin minier de Blanzy à destination de la vallée du Doubs. (Revue de la navigation intérieure et rhénane, vol. 27, 1955, p. 122)
  2. (Commerce et douane) (s’emploie surtout au pluriel) Tout ce qui provient d’un pays, tout ce qui est transporté d’un pays dans un autre.
    • Les provenances de tel pays ne sont pas soumises aux mêmes droits que celles de tel autre.
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français