provocatrice
étymologie
Modification du moyen français provocateresse, le suffixe -eresse ayant tendance à perdre du terrain au profit de -rice. Notez l’existence du latin provocatrix, construit de la même façon.

nom

SingulierPluriel
provocatriceprovocatrices

provocatrice \pʁɔ.vɔ.ka.tʁis\ féminin (pour un homme, un garçon, on dit provocateur)

  1. Celle qui est à l’origine d’un événement, d’un fait.
    • Je suis écrasé par le double poids d’une haine dont je ne me sens pas coupable, haine contre l’Allemagne, provocatrice de cette guerre, haine contre les juifs en Autriche comme profiteurs de guerre. (Stefan Zweig et Romain Rolland, Correspondance 1910-1919, édition de 2014 chez Albin Michel)
  2. (politique) Celle qui agit intentionnellement pour obtenir une réaction de son partenaire ou de son adversaire.
    • Baroud d’honneur sans espoir, mais qui laisserait l’illusion d’avoir tout tenté aux futures victimes et aux heureux rescapés du plan social. D’une fenêtre d’un premier étage, une femme reprit le refrain, y rajoutant une allusion très claire sur la similitude de mœurs des deux groupes cités, qui fit rire la foule et l’encouragea dans son insolence. Un bras musclé entoura les épaules de la provocatrice et la fit entrer à l’intérieur de l’appartement. (Pierre Lucas, Police des moeurs, Mount Silver, 2014)
  3. (Sexualité) Celle qui aime à aguicher ou à provoquer à l'excitation sexuelle.
    • Si elle n'était qu'une provocatrice, Madonna aurait depuis longtemps lassé. Qui se souvient aujourd'hui, par exemple, de la scandaleuse Nina Hagen qui se livrait sur scène à des séances de masturbation ? (« Avec sa libido pour fonds de commerce : La poule aux œufs d'or », dans Jeune Afrique, n° 1656-1669, 1992, p. 96)
    • Mondino a choisi de jouer la carte de Madonna la provocatrice, dans la lignée de « Like a Virgin ». Bien qu'elle ne s'y déshabille pas, Madonna apparaît dans le rôle d'une strip-teaseuse qui aguiche quelques clients qui la contemplent avec un regard lubrique tandis qu'elle assume des poses lascives. (Daniel Ichbiah, Les chansons de Madonna, chez l'auteur, 2016)
    • C'était vraiment une aguicheuse, une provocatrice. (Élise Berger, Histoires d'accueil, Éditions du Panthéon, 2016, chap. 15)

traductions
forme fléchie

SingulierPluriel
Masculinprovocateurprovocateurs
Fémininprovocatriceprovocatrices

provocatrice \pʁɔ.vɔ.ka.tʁis\

  1. Féminin singulier de provocateur#fr|provocateur.
    • Il y avait dans la police, depuis de très-longues années, une tradition : la police provocatrice. (Annales de l’Assemblée nationale. Compte rendu in extenso des séances, Imprimerie et librairie du Journal officiel, 1874)
    • Les forces provocatrices sont celles que l'on doit mettre en jeu pour perturber la cohésion de l'atome. La perturbation de la structure atomique intervient d'abord au niveau des réactions chimiques où quelques électrons-volts (eV) suffisent pour modifier les liaisons électromagnétiques. (Éric Muraise, Testament pour un monde futur : essai synthétique sur les convergences modernes des disciplines de la pensée et de l'action, des philosophies et des sciences., Paris : chez Julliard, 1971)
    • Les anciens avaient justement montré le rôle de l’organisme vivant comme cause génératrice des maladies, les éléments extérieurs en étant les causes provocatrices. (Joseph Grasset, Traité élémentaire de physiopathologie clinique, tome 2, Éditions Coulet, 1911, p. 13)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.029
Dictionnaire Français