pur
étymologie
Du latin pūrussans tache, sans souillure, propre, net, pur »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinpur
\pyʁ\
purs
\pyʁ\
Fémininpure
\pyʁ\
pures
\pyʁ\

pur \pyʁ\

  1. Qui est sans mélange.
    1. En parlant d'un produit.
      • Le sirop, ainsi concentré, ne renferme plus que 1/6 de son poids d'eau ; le reste est du sucre à peu près pur. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 127)
      • Boire de l’eau pure, du vin pur.
      • Ce pain est fait de pur froment.
    2. En parlant d'une émotion.
      • Goûter une félicité pure.
      • Jouir d’un bonheur pur.
      • Éprouver une joie pure.
      • Un zèle pur et désintéressé.
      • Aimer Dieu d’un amour pur.
  2. Qui n’est pas altéré, vicié, corrompu ou souillé.
    1. En parlant d'un élément physique
      • On respire ici un air pur.
      • Une source d’eau pure.
      • On ne devait offrir aux dieux que des victimes pures.
      • Une lumière pure, une clarté pure, un jour pur, une lumière, une clarté nette et vive, que rien n’altère, n’obscurcit.
      • Un ciel pur, un ciel sans nuages.
    2. En parlant d'une personne, de ses émotions ou de ses attributs.
      • Un cœur pur.
      • Une âme pure.
      • Un amour pur.
      • C’est une vertu bien pure que la sienne.
      • Tous ses sentiments sont purs.
      • Ses intentions sont droites et pures.
      • Il s’est conservé pur au milieu de la corruption du siècle.
      • Dans cette place, il a manié des millions, et ses mains sont restées pures.
      • – Mais peux-tu vraiment être aussi pur que ça?
        [...] Il n'arrive pas à déterminer si, pour Charlotte [...], la pureté est une qualité positive ou négative. [...]
        – Je sais pas. C'est quoi, être pur?
        – On dirait que je suis pas capable de t'imaginer te fâcher ou je sais pas :
        manigancer.
        Alexandre n'est pas très différent des autres mâles : lorsqu'une femelle le décrit comme
        pur en lui précisant qu'elle n'arrive pas à l'imaginer fâché ou en train de se venger, il comprend immédiatement qu'on remet sa masculinité en doute. [...]
        – Être pur, c'est... (Charlotte réfléchit très sérieusement, à la recherche d'une définition acceptable) c'est de jamais avoir de mauvaises intentions envers les autres.
        (Thomas O. St-Pierre, Charlotte ne sourit pas, Leméac, 2016, pp. 109-110.)
  3. Désigne l’état de l’homme tel qu’on le suppose antérieurement à toute civilisation.
    • Être en état de pure nature, être tout nu, sans aucun vêtement.
  4. Abstrait, fondamental. Antonyme : appliqué.
    • L’esprit pur, l’esprit considéré sans égard à son union avec la matière.
    • Mathématiques pures, celles qui considèrent la grandeur d’une manière abstraite, comme purement susceptible d’accroissement et de diminution.
  5. Absolu, sans mélange, s’emploie pour donner plus de force à la signification des mots auxquels on l’associe. Alors il précède ordinairement le nom mais il le suit, quand il est précédé lui-même du mot tout qui ajoute encore à son énergie.
    • Suivant Descartes, les bêtes sont de pures machines.
    • Les anges sont de purs esprits.
    • C’est la pure vérité.
    • Il a agi en cela par pure bonté, par bonté pure.
    • C’est un pur motif de générosité qui le fait parler.
    • Pur entêtement.
    • Pure malice.
    • Un pur hasard.
    • Ce que vous dites là est une calomnie toute pure.
    • Ce latin est du Cicéron tout pur.
    1. Il est quelquefois suivi de la particule de, tant au sens propre qu’au figuré.
      Une liqueur pure de tout mélange.
      Elle a rendu à Dieu une âme pure de toute souillure.
  6. (arts) Propre, régulier, bien construit, en parlant de style.
    • Style pur.
    • Langage pur.
    • C’est un écrivain très pur.
  7. (arts) Net, exact, correctement tracé, en parlant de dessin.
    • Un trait pur.
    • Des contours purs.
  8. (Héraldique) Qui ne consiste que dans le seul émail du champ de l’écu, sans aucune pièce héraldique. Synonyme : plein.
    • Il porte d’argent pur, de gueules pur.
  9. (Par extension) (sylviculture) Qui est composé à au moins 80 % d’une seule essence.
    • Ces données de nombre de tiges et de surface terrière à l’hectare ne doivent pas être comprises comme la recherche de peuplements purs en chêne sessile, le mélange devant être toujours recherché dès lors qu’il peut être présent naturellement. (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3)
synonymes antonymes
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
purpurs

pur \pyʁ\ masculin (pour une femme on dit : pure)

  1. Personne qui, dans un parti politique, dans une école philosophique, professe et représente l’orthodoxie dans toute sa rigueur.
    • C’est un pur.
    • Trotsky ordonna l’exécution de 1500 marins de Cronstadt, ces purs d’entre les purs.
  2. Pureté.
    • Qu’est devenu ce ravissement que j’éprouvais à t’écrire ? Par les lettres, par la présence, nous avons épuisé tout le pur de la joie à laquelle notre amour peut prétendre. (André Gide, La Porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 124)
    • Le pur n'est point viable sans le ferment de l'impur qui veille en lui. (Maurice Bedel, Traité du plaisir'', 1945)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français