pus
étymologie
Du latin pus.

nom

pus \py\ masculin

  1. (Médecine) Matière liquide, épaisse, blanchâtre, qui se forme dans les abcès, qui sort des plaies et des ulcères.
    • Le cryptocoque est cultivable à 38°, en ensemençant, avec du pus aseptique d’abcès, de la gélose au crottin de cheval recouverte d’une macération de ganglions du même animal : […]. (G. Marotel, Parasitologie vétérinaire, J.-B. Baillière & fils, 1927, page 520)
    • Le pus présent dans les lésions d’actinobacillose est un pus blanc laiteux, inodore, visqueux, renfermant des grains parfois difficiles à observer. L’écrasement du pus entre lame et lamelle permet de mieux visualiser les grains […]. (J.P. Euzéby, Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale à l'usage des étudiants de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse, chap. « Actinobacillus »,)
    • (Figuré)Au loin, il y avait de ces champignons qui érigent un gland glueux de pus verdâtre ou qui s’affaissent, flasques, comme des éponges pourries aux puanteurs de charognes. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

traductions
forme fléchie

pus \py\

  1. Première personne du singulier du passé simple de pouvoir.
  2. Deuxième personne du singulier du passé simple de pouvoir.
forme fléchie

pus \py\

  1. (Archaïsme) Première personne du singulier du passé simple de paître.
  2. (Archaïsme) Deuxième personne du singulier du passé simple de paître.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français