quand
étymologie
Du latin quando.

conjonction

quand \kɑ̃\

  1. Lorsque, dans le temps que.
    • Quand je pense à la fragilité des choses humaines…
    • Quand Dieu créa le monde…
    • Quand les armées furent en présence…
    • J’irai vous voir quand je pourrai.
    • On ne se trompe pas quand on attribue son succès à son mérite.
  2. (Suivi d’un conditionnel) Encore que, quoique, alors même que, si.
    • Je serais votre ami, quand bien même vous ne le voudriez pas.
    • Quand je le voudrais, je ne le pourrais pas.
    • Je ne serais pas venu à bout d’achever, quand j’aurais travaillé toute la journée.
    • Et quand cela eût été ? (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 105)
    • Quand il eût écrit dans le goût du temps, sa gloire y eût peu gagné, car il usait d’un procédé néfaste pour publier ses livres. (Julien Green, William Blake, prophète, dans Suite anglaise, 1972, Le Livre de Poche, page 36)
  3. (Lyonnais) En même temps que.
    • Tu y vas à quelle heure ? Quand toi !
synonymes traductions traductions
adverbe interrogatif

quand \kɑ̃\

  1. (En tête d’une proposition interrogative) Dans quel temps, à quel moment.
    • Dis, quand reviendras-tu ? (chanson de Barbara)
    • Quand viendra l’accomplissement de vos promesses ?
    • Dites-moi quand vous arriverez.
  2. (Toujours dans une proposition interrogative, précédé de à, de, depuis, jusqu’à, jusques à, pour, peut former des locutions adverbiales apparentées) Quel temps, quel moment.
    • Depuis quand est-il revenu ?
    • De quand date cet usage ?
    • À quand la partie est-elle remise ?
    • Jusques à quand me persécuterez-vous ? (Désuet)
    • Pour quand me promettez-vous une réponse ?
traductions traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français