quart
étymologie
(ca. 1080) Du latin quartusquatrième ») ou quartum (même sens). L’adjectif ordinal recule dès le XIVe siècle au profit de quatrième et disparaît au XVIIe siècle, sauf dans des locutions ; alors que le nom apparu par substantivation est resté [1].

nom

SingulierPluriel
quartquarts

quart \kaʁ\ masculin

  1. Partie d’une unité subdivisée en quatre parties égales. 1/4.
    • Le Groenland […] est, après l’Australie, la plus grande île du monde ; son étendue correspond approximativement au quart de celle de l’Europe. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Servier […] est le premier Français depuis plus d’un quart de siècle à avoir passé brillamment une thèse sur l’ethnologie des Berbères. (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, France-Empire, 1963, p. 44)
    • Il m’en reste un quart.
    • Un quart d’heure : Quinze minutes.
    • Gâteau quatre-quarts.
  2. (En particulier) (Absolument) Le quart d’une heure, soit quinze minutes.
    • ''Il est midi et quart.
  3. (En particulier) (Absolument) (familier) (vieilli) Le quart de l’unité sous-entendue, qui était souvent la livre (soit dans ce cas 125 grammes), mais qui peut aussi être le kilogramme (le quart valant alors 250 grammes) ou une autre unité. Reste usité pour le quart de litre, soit 25 centilitres.
    • Les petits détaillants vendent ici à l’hectogramme, comme en Italie, et non au « quart » (125 grammes), comme en France. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Pour tâcher de faire passer, avec un quart Vichy, la nausée qui me tenait depuis le début de ce cirque. (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors (roman), ch. XII, Série noire, Gallimard, 1956, p. 112)
  4. (marine) Temps, en général de quatre heures, pendant lequel une personne ou une équipe est de service.
    • Le seul recours contre le temps est de le mesurer à ce double pas, comme ceux qui ont affaire personnellement à lui, les sentinelles, les officiers de quart. (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Le mercredi matin à 5 heures, Le Gonidec, son quart étant tiré, quitte la dunette. Il prend un peu de repos et remonte. (José Gers, Sur la mort du Pourquoi pas ?, France libre, vol. 6, 1936)
    • 15. L’officier chargé du quart est le représentant du capitaine et est essentiellement responsable à tout moment de la sécurité de la navigation et du respect du Règlement international de 1972 pour prévenir les abordages en mer. (Principes fondamentaux à observer lors du quart à la passerelle, Convention STCW 95, France, Journal officiel'', 2 août 1998)
  5. (Par métonymie) Temps de veille d’une vigie, d’une sentinelle.
    • Les Boches préparaient un « sale » coup, et Luc, de quart au périscope, avait donné l’alerte à sa tranchée. Presque aussitôt le bacchanal se déchaîne : les obus pleuvent, les parapets sautent. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 155)
  6. (militaire) Petit gobelet de fer-blanc avec une anse qui contient un quart de litre, la ration de vin ou de café des soldats et qui faisait partie du paquetage.
    • La poussière de craie donnait soif et cet automne était chaud. Je me souviens d’avoir bu un jour peut-être dix quarts de bouillon brûlant pris à la cuisine roulante. (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 111)
    • Avec le bord du quart, il m’entr’ouvrait les lèvres. Il n’y avait laissé qu’un doigt de liquide […] (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • ''Un ! deux!/>Le pinard c’est de la vinasse/> Ça réchauff’ là oùsque ça passe/>Vas-y, Bidasse, remplis mon quart/>Viv’ le pinard, viv’ le pinard! (L. Bousquet & G. Picquet, Vive le Pinard'')

  7. (Œnologie) Bouteille de vin, correspondant environ au quart d’une bouteille classique de 75 cL, soit 20 cL.
  8. (argot) (vieux) Commissaire de police, par extension poste de police.
    • ''— Où vas-tu donc ? demanda-t-il, comme elle voulait partir./> — Chez l’quart, répondit Fernande. J’vas donner la Vache. Tu comprends… Y aurait pas d’bon Dieu autrement. (Francis Carco, Jésus-la-Caille'', ch. VII, Le Mercure de France, Paris, 1914)

synonymes
  • picollo (5)

traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculinquartquarts
Fémininquartequartes

quart \kaʁ\

  1. (vieilli) Quatrième.

Quart
étymologie
(commune italienne) Du latin quartus, puisque Quart se trouve Ad quartum ab Augusta lapidem (« près la quatrième pierre miliaire sur la route d’Aoste »).
(commune catalane) Du catalan Quart#ca|Quart.

nom propre

Quart

  1. (Géographie) Commune d’Italie de la province d’Aoste dans la région de la Vallée d’Aoste.

nom propre

Quart

  1. (Géographie) Commune d’Espagne, située dans la province de Gérone et la Communauté autonome de Catalogne.

traductions
  • espagnol : Quart



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français