queue-d'aronde
étymologie
Composé des mots français queue et aronde, forme ancienne d’hirondelle.

nom


queue-d’aronde \kø.d‿a.ʁɔ̃d\ féminin

  1. (arts) (charpenterie) (menu) (Mécanique) Tenon, pièce de bois taillée par un bout en forme de queue d’hirondelle et qu’on assemble avec une autre par le moyen d’une entaille de la même forme, nommée mortaise.
    • Assemblage en queue-d’aronde.
    • Des queues-d’aronde.
    • Montage en queue d’aronde.
    • Drapeau Scandinave en queue d’aronde.
    • Le jour commençait à paraître. Emma, de loin, reconnut la maison de son amant, dont les deux girouettes à queue-d’aronde se découpaient en noir sur le crépuscule pâle. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
  2. (botanique) (rare) Nom commun de la fléchière ou sagittaire, plante du genre Sagittaria, parfois nommée queue-d’hironde.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.043
Dictionnaire Français