quidam
étymologie
Du latin quidam.

nom


quidam \kɥi.dam\ ou \ki.dam\ masculin (pour une femme on dit : quidane)

  1. (histoire) (latinisme) S’emploie dans les monitoires, procès-verbaux, informations, etc., pour désigner les personnes dont on ignore ou dont on n’exprime pas le nom.
    • […] ; qu'un quidam vêtu d'un uniforme de la garde nationale de Versailles ou de Paris, […]; une quidane , rousse, ayant un tablier & tenant une faucille ; un quidam , déguisé en femme, […]. (Suite de la Procédure criminelle instruite au Châtelet de Paris, sur la dénonciation des faits arrivés à Versailles, dans la journée du 6 octobre 1789, imprimé par ordre de l'Assemblée nationale, Paris : chez Baudoin, 1790, p. 56)
  2. (Par extension) Personne dont l’identité n’est pas précisée, dans une conversation, un écrit.
  3. Individu.
    • […] mais l’heure où ces deux chiens auraient remué leurs mâchoires sur un quidam, eût été terrible ! (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Surveillez le premier quidam qui fait un joli coup dans ce genre-là, et je vous promets que vous ne tarderez pas à le perdre de vue… Il disparaît tout tranquillement […] (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 25 de l’éd. de 1921)
    • ''Écoutez l’histoire à coup sûr obscure/>D’un pauvre quidam et de ses tourments/>Tout ce qu’il subit comme mésaventure/>Pour connaître enfin la gloire du moment/>Il était simple quidam/>Son père était quidam/>Son frère était quidam/>Et lui était quidam aussi. (Guy Béart, Le Quidam'', 1958)

    • Les quidams rencontrés l'instant plus tôt dans la rue, perçus d'un coup d'œil, puis rejetés aussitôt dans la masse informe de ce qui est passé, grossissaient incessamment cette bande de larves.(Marguerite Yourcenar, L'Œuvre au noir, 1968)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français