quintessence
étymologie
Du latin quintus essentia (« cinquième essence »), lui-même calque du grec ancien πεμπτουσία, pemptousía (« cinquième substance »).

nom


quintessence \kɛ̃.te.sɑ̃s\, \kɛ̃.tɛ.sɑ̃s\ féminin

  1. (philosophie) Cinquième élément, qui s’ajoute chez les philosophes anciens aux quatre premiers (la terre, le feu, l’air, l’eau) et qui en assure la cohésion ou la vie.
    • Posidonius, Cléanthe, la tiennent [l’âme] pour la chaleur, Hippocrate pour un esprit répandu dans tout l’être […] Zénon pour la quintessence des quatre éléments, Héraclide de Pont pour la lumière. (François-René de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe, t. 1, 1848, p. 623)
  2. (alchimie) Partie la plus subtile extraite de quelques corps, essence, éther.
    • Ce sont le soleil et la lune de source mercurielle et origine sulfureuse qui, par le feu continuel, s’ornent d’habillements soyeux, pour vaincre étant unis, et puis changés en quintessence, toute chose métallique, solide, dure et forte. (Caron, Hutin, Alchimistes, 1959, p. 22)
    • Toutes les formes d'amour, de souffrance, de folie ; il cherche lui-même, il épuise en lui tous les poisons, pour n'en garder que les quintessences. (Rimbaud, Lettre de Rimbaud à Paul Demeny - 15 mai 1871)
    • Quintessence d’absinthe.
    • Abstracteur de quintessence.
  3. (chimie) Essence, concentré.
    • Jetez dans le restant de la sauce […] un peu de quintessence de jambon. (Grandes heures de la cuisine française, Grimod de La Reynière, 1838, page 160)
  4. (Figuré) Ce qu’il y a de principal, de plus précieux, de plus caché dans une affaire, dans un discours, dans un livre.
    • J’ai tiré la quintessence de cet ouvrage.
  5. (Par extension) Ce qu’il y a de plus fin, d’essentiel, de meilleur dans une chose ou chez une personne.
    • L’amour est la quintessence de la réalité, de Dieu, de la matière.
  6. Forme subtile, épurée, abstraite, éthérée.
    • Le néo-impressionniste sublime la sensation recueillie pour en éliminer les détails accessoires […] ; il ne reste qu’une quintessence. (Barlet, Lejay, Art de demain, 1897, p. 117)
  7. (astronomie) Forme hypothétique d’énergie noire, proposée comme explication aux observations de l’accélération de l’expansion de l’univers.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français