récalcitrant
étymologie
Participe présent du verbe récalcitrer, « résister avec opiniâtreté », dérivé du latin recalcitrare (« ruer ») de calx, calcis (« talon »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculinrécalcitrantrécalcitrants
Fémininrécalcitranterécalcitrantes

récalcitrant

  1. Qui résiste avec opiniâtreté ; qui ne se laisse pas faire.
    • Des créanciers récalcitrants ont obtenu un jugement contre moi et mon compte est bloqué chez Hachette. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 206)
    • Le plus souvent ces révoltes restaient localisées. Une colonne commandée par un caïd du makhzen envahissait le territoire de la tribu récalcitrante, razziait les troupeaux et les récoltes, faisait quelques prisonniers et coupait quelques têtes ; […]. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 40)
    • Son éloignement de Pétrograd le mettait au désespoir. Il se rendait parfaitement compte que, seule, sa présence sur les lieux lui permettrait d'agir efficacement et de faire entendre raison aux membres récalcitrants du Comité central. (Gérard Walter, Lénine, Albin Michel, 1971)
  2. Qui résiste, qu'on ne peut agencer à son gré, en parlant d'une chose.
    • Henri avait eu l'occasion […] d'observer maints individus comblés de ces dons mystérieux qui liquident toutes les difficultés et sont comme le « Sésame, ouvre-toi » devant les huis les plus récalcitrants. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
    • Le buraliste, plutôt lève-tard et de mauvaise humeur, montait à peine son rideau de fer récalcitrant en poussant quelques jurons. (Jean-Pierre Serreau, La Souris en caramel, Éditions Publibook, 2008, page 95)
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
récalcitrantrécalcitrants

récalcitrant \ʁe.kal.si.tʁɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : récalcitrante)

  1. Personne récalcitrante.
    • Mais le caporal et sa femme insistaient tellement que les plus récalcitrants finissaient par céder. (Citation/Jules Verne/Le Pays des fourrures/1873‎)
    • Mais quelquefois les troubles s'étendent et deviennent plus menaçants; alors le Sultan en personne, accompagné de sa cour et de son armée, entreprend une harka, une razzia en grand, pour mettre les récalcitrants à la raison. C'est ce qui arriva en 1897. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 11)
    • De temps en temps, quand on était trop chaudards, on nous envoyait à Saint-Jean, une annexe pour récalcitrants où tu scies des parpaings, où tu coupes du métal à la hache pendant quinze jours, histoire de te calmer. (Jean Gab’1, Sur la tombe de ma mère, Don Quichotte éditions, 2013)
forme fléchie

récalcitrant \ʁe.kal.si.tʁɑ̃\

  1. Participe présent du verbe récalcitrer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français