récession
étymologie
(XIXe siècle) Du latin recessio, du verbe recedere (« aller en arrière »). Le sens en économie est un calque de l’anglais recession attesté antérieurement comme euphémisme de « crise ».

nom


récession \ʁe.sɛ.sjɔ̃\ ou \ʁe.se.sjɔ̃\ féminin

  1. Recul, diminution.
    • La récession d’un cancer peut durer plusieurs années avant qu’il ne réapparaisse.
  2. (Économie) Baisse de l’activité économique.
    • Les entreprises de la région souffrent de la récession.
  3. (Économie) Période de recul de la production.
    • Combien de temps va durer la récession ?
    1. (sens économique strict) Période d’au moins deux trimestres consécutifs de recul du produit intérieur brut.
      • La dernière récession française date de 1993 avec un recul de 1 % du PIB sur l’année.
    2. (sens économique large) Période pendant laquelle la croissance du produit intérieur brut est inférieure à sa croissance potentielle.
  4. (astronomie) Éloignement progressif des galaxies les unes des autres.
    • La vitesse de récession est sensiblement proportionnelle à la distance de la nébuleuse.
  5. (Géologie) Recul, décroissance du débit d’une source, ensemble de la décrue et du tarissement.
    • La récession glaciaire est la rétraction des glaciers se traduisant par une diminution de la surface qu’ils recouvrent. (Géomorph., 1979)
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français