réfraction
étymologie
Avec le suffixe -ion, du latin refractum, supin de refringere dont est issu refraindre.

nom

SingulierPluriel
réfractionréfractions

réfraction \ʁe.fʁak.sjɔ̃\ féminin

  1. (physique) Déviation que subit un rayon lumineux, lorsqu’il passe d'un milieu dans un milieu de densité différente.
    • Lorsque Newton entreprit de calculer théoriquement les réfractions produites par l'atmosphère, il donna à celle-ci une constitution qui suppose implicitement la température constante à toutes les hauteurs. (Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences, vol. 6, page 391, 1838)
    • Enfin, par un singulier phénomène dû à la réfraction des rayons lumineux, les distances, les profondeurs, les épaisseurs n'apparaissaient plus telles qu'elles étaient. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Je pouvais, malgré la distance, grâce à l'un de ces effets de la réfraction si fréquents dans ces régions, identifier les points remarquables avec lesquels je m'étais déjà familiarisé lors de notre précédente croisière. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • ''Pour reprendre son souffle, elle s’arrêta encore et elle regarda la mer, mais là aussi il y avait un problème, car il s’agissait de calculer l’angle de réfraction de la lumière du soleil sur la surface de l’eau./>« Je n’y arriverai jamais », pensait-elle./>« Voyons, mettez en application les lois de Descartes », disait la voix de M. Filippi dans son oreille. (Jean-Marie Gustave Le Clézio, Lullaby'', 1978, collection Folio Junior, page 21)


traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.029
Dictionnaire Français