régénération naturelle
étymologie
voir régénération, naturel

locution nominale


régénération naturelle \ʁe.ʒe.ne.ʁa.sjɔ̃ na.ty.ʁɛl\ féminin

  1. (foresterie) État d’une parcelle dont les arbres, destinés à être coupés, sont laissés à ensemencer le sol afin de créer des semis renouvelant le peuplement ; ensemble des opérations forestières entourant cet état.
    • La régénération naturelle offre beaucoup d’avantages techniques par rapport à la régénération artificielle : pool génétique adapté à la station (sauf historique particulier avec surabondance du chêne pédonculé sur station inadaptée), mélange des essences plus aisé, impact paysager moindre, moins grande sensibilité aux dégâts de cervidés, meilleure résistance aux agressions biotiques ou abiotiques, possibilité de sélection des tiges beaucoup plus intense… Aussi la régénération naturelle est-elle systématiquement à privilégier dès lors que l’essence est adaptée à la station et le nombre de semenciers suffisant. (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3)
    • Même si elle n'est pas toujours facile à obtenir (glandées espacées de 7 à 8 ans dans nos régions), la régénération naturelle est à privilégier. (CRPF Grand Est, Le chêne pédonculé, 2005)
antonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français