régiment
étymologie
(fin XIIIe siècle) Emprunté au latin regimentumgouvernement »), de regĕrerégir »).

nom

SingulierPluriel
régimentrégiments

régiment \ʁe.ʒi.mɑ̃\ masculin

  1. (militaire) Corps de troupe composé de plusieurs bataillons ou escadrons, et dont le chef est un colonel.
    • Depuis l’aube, les troupes passaient la Moselle. C'était, sur le tremblement des ponts de bois, l’avalanche interminable des régiments. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.184, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • Longue marche dans le brouillard. Le régiment tousse, moins la compagnie du lieutenant Viard, où la toux est punie et où les soldats se rattrapent sur l’éternuement. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Vint l’heure du noble devoir patriotique. Fagerolle tira ses mois d’embastillement militaire sans trop de dommages, dans un régiment de marsouins, à Toulon. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 10-11)
  2. (Figuré) (familier) Grand nombre, multitude.
    • Un régiment d’ouvriers et pas mal de jeunes apprentis colorent les images au pochoir. (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)

traductions
forme fléchie

régiment \ʁe.ʒim\

  1. Troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif de régimer.
  2. Troisième personne du pluriel du présent du subjonctif de régimer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français