réussir
étymologie
Vient de réussite qui vient de l'italien uscitaissue, sortie »).

verbe

réussir \ʁe.y.siʁ\ intransitif conjugaison

  1. Avoir une bonne ou une mauvaise issue.
    • Il faut voir comment ce projet réussira.
    • Cela lui a mal réussi.
    • Cette affaire a bien réussi.
  2. Avoir une issue heureuse.
    • Fouché, dans ses Mémoires, avoue que ses plans ne réussirent pas; Talleyrand fut plus heureux, il contribua grandement à la restauration des Bourbons ; […]. (François-Cécile Drujon de Beaulieu, Napoléon jugé par l'histoire, ou précis historique et critique de la vie de cet empereur, Paris : chez Maison, 1844, p. 133)
    • Quelques graveurs, surtout M. Marcellin-Legrand, ont cherché et ont réussi en partie à modifier l’œil des sept chiffres grands devenus pour ainsi dire les plus petits (depuis le 3 jusqu'au 9), afin de pallier leur disparate intolérable ; […].. (A. Frey, Nouveau manuel complet de Typographie'', nouvelle édition revue, corrigée & augmentée par M.E. Bouchez, Manuels-Roret, 1857, part.1, p.98)
    • […]; par quel biais le remettre sur la bonne voie ? Ni menaces, ni gronderies n'ont réussi. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les pommiers, les poiriers, etc., réussissent dans ce terrain, Ils y viennent bien.
    • Les vignes, les blés ont bien réussi cette année, La récolte a été bonne.
  3. Arriver à une issue heureuse.
    • Dans la première année, c'est-à-dire immédiatement après l’endiguement, on a l'habitude d’ensemencer le polder en orge. C'est l’ensemencement qui réussit le mieux dans la terre imparfaitement desséchée et dessalée. (Achille Le Cler, « Mémoire sur l'endiguement et la mise en culture des polders de la baie de Bourneuf (Vendée) », dans les Mémoires et compte-rendu des travaux de la Société des ingénieurs civils de France, année 1867, Paris : chez Eugène Lacroix, 1867, p. 201)
    • On y plante principalement des pins, des bouleaux, des marsaults, et des aulnes ; quelques-unes de ces essences réussissent assez bien. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 159)
    • — Elle m'a chargé de t'apprendre... Elle débute, cette semaine...
      — Elle débute ?
      — Oui...au studio de Castan. Paraît qu'elle est tout ce qu'il y a de photogénique... Ils disent tous qu'elle va réussir.
      (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 170)
    • Enfin, ayant réussi à se mettre sur son séant, le malheureux frotta sa joue contusionnée […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l’éd. de 1921)
    • (familier) — T’as perdu la boule ou quoi ? Tu me l’as refilé hier en me demandant de t’appeler ce soir. La picole te réussit pas, p’tit gars. (Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5)
    • Cet avocat réussit au barreau.
    • Cet auteur réussit mieux dans la prose que dans les vers.
    • Cet homme a du mérite, il réussira.
    • Il est étourdi, il ne réussira à rien.

      réussir \ʁe.y.siʁ\ transitif

  4. Accomplir quelque chose avec succès ; mener à bien quelque chose ; venir à bout de quelque chose.
    • A propos, monsieur Vincent, aimez-vous le quatre-quart ? Anne le réussit admirablement. (Charlotte Nielsen, Anne, ma sœur Anne!!, Presses de la Cité, 1945, p. 48)
    • J'ai réussi mon examen de la Royal Society of Arts. Un beau diplôme calligraphié qui fera sûrement la joie de ma mère. (Barbara Ogier, Les bals de Douvres, 2010, Éditions Le Manuscrit, page 206)
traductions traductions traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français