rôle
étymologie
(fin XIIe siècle) Du latin rotulus, de rota, « roue ».

nom

SingulierPluriel
rôlerôles

rôle \ʁol\ masculin

  1. (autrefois) Rouleau de papier, de parchemin, sur lequel on écrivait des actes, des titres.
  2. (En particulier) (histoire) (Au pluriel) Les registres manuscrits des actes du parlement de l’Angleterre.
  3. (aujourd’hui) (Justice) Un feuillet ou deux pages d’écriture.
    • Il y a tant de rôles de minute, tant de rôles à cette grosse.
    • Faire des écritures au rôle.
  4. Liste officielle.
    • C'est un fait très caractéristique, nous l'avons vu, que, ni dans les listes électorales de 1790, ni dans les rôles des tailles, ni dans les registres d’état-civil antérieur à la Révolution, on ne trouve le terme de « cultivateur ». (Paul Bois, Paysans de l'Ouest, Flammarion (collect. Champs), 1971, p.189)
    • Le rôle des tailles de Barques pour 1719 porte 41 feux, dont 33 masculins ; celui de Marques : 66 feux, dont 56 masculins. (Jacques Dupâquier, Statistiques démographiques du bassin parisien, 1636-1720, éd. Gauthier-Villars, 1977, p. 530)
    • Rôle d’équipage.
  5. (En particulier) (justice) Liste sur laquelle on inscrit les causes dans l’ordre où elles doivent se plaider.
    • Rôle ordinaire. — Rôle extraordinaire. — Rôle de relevée.
    • Sa cause est au rôle. — Sa cause viendra à son tour de rôle. — Mettre sur le rôle. — Mettre au rôle.
    • Observez les avocats qui arrivent. S'ils vont tous parler avec une personne en robe qui consulte une liste et griffonne dessus, allez voir cette personne pour vous présenter à elle. Elle note sur une copie du rôle les parties présentes et indiquera ainsi au tribunal les dossiers complets, où toutes les parties sont présentes. (Maître Eolas, Au fait, comment on fait un procès ? 3ème et dernière partie, 22 juillet 2005)
  6. Ce que doit réciter un acteur, dans une pièce de théâtre en particulier.
    • L’auteur a distribué les rôles de sa pièce aux acteurs. — À qui destinez-vous ce rôle ?
    • Tous vos rôles sont- ils distribués ? — Refuser un rôle.
    • Les comédiens ne savent pas encore leurs rôles. — Apprendre, étudier son rôle.
  7. (Par extension) Personnage représenté par l’acteur.
    • Car avant d'en arriver là, le jeune homme avait été un adolescent star. Une apparition foudroyante dans une panouille pour teenagers, à l'âge de treize ans. Et puis, un second rôle dans un film devenu culte, l'année d'après. (Philippe Besson, Un homme accidentel, éd. Julliard, 2007)
    • D'ailleurs, elles avaient travaillé pour des productions chiadées qui voulaient intellectualiser et styliser les films de cul. Cela restait mal joué, mais il y avait des effets spéciaux, des dialogues compliqués pour des rôles profonds parfois (que ne jouaient jamais Amandine) et une mise en scène particulière. (F.B.D., NOM : La Clef de Pandemonium, Lulu.com, 2013, p 77)
    • Cet acteur a bien saisi l’esprit de son rôle, il est bien dans son rôle : Il en a bien exprimé le caractère, le sens.
    • Il a outré son rôle : Il en a chargé, il en a forcé l’expression.
  8. (Figuré) Manière dont on agit dans les affaires du monde, dans certaines occasions, du personnage qu’on y fait, du caractère qu’on y montre.
    • Il déroulait les curiosités, dépistait les espionnages, se servant de ses amis, sans qu'ils se doutassent du rôle qu'il leur faisait jouer. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • En algèbre, sentant mon interlocuteur plus calé que je ne le suis, je reprends mon rôle de disciple attentif. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 123)
    • En proposant le passage, incessant, d'un discours ordinaire au champ de la science, en devenant un « agitateur de mots », le vulgarisateur se donne un joli rôle : celui de l'intermédiaire, du « passeur de mots ». (Sabine Pétillon-Boucheron, Les détours de la langue: étude sur la parenthèse et le tiret double, page 299, éditions Peeters, 2002)
    • Cet ambassadeur a bien joué son rôle dans la négociation dont on l’avait chargé.
    • Il a joué un rôle utile, un rôle fâcheux dans cette affaire. — On l’a chargé d’un rôle bien difficile.
    • C’est un hypocrite qui sait bien jouer son rôle.
  9. Fonction, emploi.
    • Raschi, en se cantonnant dans son rôle de commentateur, s’est attiré, lui, la reconnaissance de tous. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le rôle du Sénat dans le gouvernement.
    • Pourquoi s’occupe- t-il de cela ?
    • ce n’est pas son rôle.
    • Le rôle de l’électricité dans le monde moderne.
    • Le rôle du verbe dans la phrase.
  10. (Désuet) Ancienne présentation des tabacs à priser ou à chiquer sous forme d'une ficelle de feuille de tabac tressée puis enroulée.
    • Puis il se tint tranquille un moment, et alors, tirant un rôle de tabac, me demanda de lui couper une chique. (Robert Louis Stevenson, L'Île au trésor, Traduction par Deodat Serval et Théo Varlet, Éd.Nelson, Paris 1926)
    • Pour monter un rôle de tabac, on prépare d'abord un bâton de bois dur dont la longueur est arbitraire,... (Jacques Savary Des Bruslons, Dictionnaire universel de commerce, Paris 1768)

traductions
traductions
traductions
traductions
  • allemand : Rolle féminin
  • espagnol : papel
  • russe : роль féminin

traductions
traductions
traductions
forme fléchie

rôle \ʁol\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe rôler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe rôler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe rôler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe rôler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe rôler.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français