rabais
étymologie
(XIVe siècle) Déverbal de fr.

nom

rabais \ʁa.bɛ\ masculin invariable

  1. Acte par lequel un vendeur consent une diminution sur le prix d’un objet ou sur la rémunération d’un travail.
    • Demander, obtenir un rabais sur un achat.
    • Vendre des marchandises au rabais.
    • Je vous ferai un rabais de tant.
    • Livres vendus au rabais.
    • Travailler au rabais.
  2. Mode d’adjudication publique, suivant lequel les ouvrages, les travaux, les fournitures sont adjugés à celui des concurrents qui s’en est chargé au moindre prix.
    • Adjudication au rabais.
    • Proposer un ouvrage, une entreprise au rabais.
    • Ces travaux ont été donnés, adjugés au rabais.
    • Il les a pris au rabais.
    • Il a proposé un rabais considérable.
  3. (Figuré) De moindre valeur.
    • Mais les réductions de coûts finissent par produire un journalisme au rabais, avec moins de journalistes et moins de pages. (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 103)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français