rabibocher
étymologie
Sans doute dérivé dialectal d'un radical bib signifiant « petite chose » que l'on retrouve dans bibelot soit, étymologiquement : « rapiécer ».

verbe

rabibocher \ʁa.bi.bɔ.ʃe\ transitif ou pronominal conjugaison (pronominal : se rabibocher)

  1. (vieilli) Raccommoder tant bien que mal.
    • Du reste, l’affaire doit être facile à rabibocher. (Eugène Chavette, La Chambre du crime, 1875)
  2. (familier) Réconcilier.
    • Mon père s'est fâché avec ma mère et personne n'arrive à les rabibocher.
    • Tu me diras ce que tu en penses. Mais j’ai décidé d’essayer de « rabibocher » les choses. (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 120)
    • (pronominal) Luxe de me rabibocher avec une mère qu’il m’est indifférent de trouver maintenant gueularde et peu féminine, j’ai ouvert les yeux. (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 388)
    • (pronominal) Sommet franco-allemand Chirac-Merkel : un sommet pour se rabibocher (La Marseillaise'', 22 janvier 2006)

traductions
  • allemand : sich versöhnen
  • anglais : to reconcile



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français