radio
étymologie
Abréviation de plusieurs mots composés de radio-.

nom

SingulierPluriel
radioradios

radio \ʁa.djo\ féminin

  1. Appareil émetteur et récepteur de radiocommunication.
    • À la radio crachotante, on entend la voix de l’éclusier du port : « Monsieur, vous pouvez avancer doucement ». (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
  2. Récepteur d’émissions radiophoniques.
    • Écouter la radio.
  3. Média de communication passant par la radiodiffusion#fr|radiodiffusion, caractérisé par l’utilisation du son sans image, par opposition aux journaux (écrit) et à la télévision (son et image).
    • Il peut devenir un homme de radio de premier ordre.
    • Si la majorité des pubs radio sont plates, c’est parce que les rédacteurs ne comprennent pas ce média magnifique. La radio est la descendante de la tradition orale. (Luc Panneton, Marcher entre les mots, Lingatech éditeur, Montréal, 2016, page 39)
    • Elle a en effet mis les trois moyens d'information d’accord en commençant par occuper la radio, puis en mettant la main sur la télévision, tuant au passage une quatorzaine de Lituaniens indépendantistes et sans armes. (Philippe Meyer, Nous vivons une époque moderne, Éditions du Seuil, 1991, p. 203)
  4. radiotélégraphie#fr|Radiotélégraphie.
    • Lancer un appel, transmettre des ordres par radio.
  5. Société généralement commerciale diffusant des émissions radiophoniques à l’aide d’un ou de plusieurs émetteurs radioélectriques.
  6. radiographie#fr|Radiographie.
    • Un matin, elle assista à une scène qui la bouleversa. Un patient attendait son tour afin de passer une radio. Assis sur un chariot, il lisait un policier de la collection le Masque. (Louis Nucéra, Le kiosque à musique, éd. Grasset, 1984)
  7. radioélectricité#fr|Radioélectricité.
  8. radioguidage#fr|Radioguidage.
    • Guider par radio des avions.

traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
radioradios

radio \ʁa.djo\ masculin

  1. radiotélégramme#fr|Radiotélégramme, radiogramme.
    • Envoyer, expédier, recevoir un radio.
  2. Opérateur radiotélégraphiste.
    • Presque minute par minute, le radio du Phocée nous passa notre relèvement. (Jean Mermoz, Mes Vols, p.71, Flammarion, 1937)
    • Ils sortirent le matériel, branchèrent la gégène que René enfourcha pour pédaler. Le courant passait. L’opérateur radio pouvait émettre le message que lui avait donné Gaëtan. La communication était mauvaise et le radio dut changer de fréquence. (Joseph Farnel, Canou, éditions De Borée, 2017)

adjectif

radio \ʁa.djo\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la radiocommunication.
    • Les appels radio des tankistes réclamant de l’essence se faisaient entendre sans cesse. (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.153-154)
  2. radiotéléphonique#fr|Radiotéléphonique.
    • Ils sortirent le matériel, branchèrent la gégène que René enfourcha pour pédaler. Le courant passait. L’opérateur radio pouvait émettre le message que lui avait donné Gaëtan. (Joseph Farnel, Canou, éditions De Borée, 2017)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français