radiogramme
étymologie
Mot  composé de radio- et de -gramme (« lettre »).

nom

SingulierPluriel
radiogrammeradiogrammes

radiogramme \ʁa.djɔ.ɡʁam\ masculin

  1. (Histoire des télécommunications) Dépêche par télégraphie sans fil.
    • « Élaborons donc notre plan d’action : dès ma libération, je m’abouche avec le gardien-chef du sémaphore. Je suppose que vos dollars le convainquent. Il consent à envoyer le radiogramme. Je suppose encore que la princesse se rende à votre appel. » (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 186)
    • Un radiogramme du « Gustav Holm » confirmait leurs dires en félicitant notre compagnon, fou de joie. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • - Rose, Rose, ici Tempête, j'attends la réponse à mon radiogramme … attends réponse … Passe à l'écoute, je passe à l'écoute. (Alexandre Tchakovski; C'était à Léningrad, traduit du russe par Julia et Georges Soria, 1951)
    • Peu de temps avant l’heure H, on diffusa le radiogramme suivant : « S. M. l’empereur et Hindenburg se sont rendus sur le théâtre des opérations ». (Ernst Jünger, Orages d’acier, 1961 ; traduit de l’allemand par Henri Plard, 1970, page 300)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français