radouber
étymologie
Mot composé de re- et adouber.

verbe

radouber \ʁa.du.be\ transitif conjugaison

  1. (marine) Faire des réparations au corps d’un navire en cale sèche.
    • On n’aurait pas dû autoriser ce vaisseau à quitter le port avant d’être radoubé.
    • Il a fallu radouber la coque du navire car elle présentait des avaries.
  2. (Par extension) Réparer ou entretenir les voiles.
  3. (Figuré) Réparer.
    • Dans l’enfer affairé des strips qui voltent, entrent, sortent, se sapent, désapent, remaquillent, radoubent et parfument, j’ai dû me contempler distraitement au reflet d’un miroir empreint de rouge à lèvres et gravé de lettres malhabiles. (Anne Garréta, Sphinx, page 18, 1986, Grasset, éd. 2002)
    • Entre-temps, les marées d’équinoxe avaient passablement endommagé la flotte en rade, et il fallut radouber en hâte avant la survenue des tempêtes d’automne. (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 158}}



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.034
Dictionnaire Français