rai
étymologie
Du latin radius (baguette, rayon de roue, trait de lumière, éclat, radius (un des os de l'avant-bras), épine, éperon).
La graphie rais, autrefois en concurrence avec la graphie rai, n'est plus en usage.

nom

SingulierPluriel
rairais

rai \ʁɛ\ masculin

  1. Rayon, trait de lumière.
    • La porte est ouverte, devant laquelle il faut passer ; un rai de lumière sort de la chambre et coupe le palier de l’escalier. (André Gide, La Porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 18)
    • Des formes se mouvaient, puis on n'entendait plus rien, que des respirations, tandis que, seul foyer lumineux, s'étirait un rai de clarté sous la porte des Anglais. (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. II ↗, Gallimard, 1937)
    • Le soleil poudroyait sur les bois, les mouches vrombissaient à travers ses rais vaporeux […]. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Mado avait poussé les persiennes de telle sorte que le rai de lumière s'était élargi au point de recouvrir tous les fruits dans la coupe; elle le diminua, l'augmenta à nouveau, recommença; il balaya la pièce [...]. (Angelo Rinaldi, L'éducation de l'oubli, Denoël, 1974, p. 252)
  2. (Héraldique) Pointe d’une étoile.
    • Une étoile à cinq rais, à huit rais.
  3. Chacun des rayons, parties d’une roue qui s’assemblent d’un côté dans le moyeu et de l’autre dans la jante.
    • Elle figurait assez bien la moitié d’un moyeu de roue d’où s’emboîtaient des rais filant dans tous les sens, pour rejoindre la circonférence même de la roue. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • ''Le coin des porcs./>Quelques-uns se sont couchés parallèlement et, en opposant tête à queue, regardent chacun de son côté. D’autres, comme les rais d’une voiture, tournent les groins vers la jante idéale. (Marcel Jouhandeau, Chaminadour'', Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 166.)

    • Sur la route, ce furent les premières chaussées modernes construites par Trésauguet, en France, et par Mac-Adam, en Angleterre vers 1760, qui firent rechercher des procédés un peu moins primitifs que le sabot qu'on intercalait entre la roue et le sol, la chaîne d'enrayage et le rondin qui embarraient la jante près d'un rai. (Jean Falaize & Henri Girod-Eymery, A travers les chemins de fer: de l'origine à nos jours, Éditions Denoël, 1948, p. 202)
  4. (architecture) Ornement en forme de cœur, propre à la moulure appelée talon.
synonymes
Rai
nom propre

Rai \ʁɛ\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département de l’Orne.
    • Je viens de Rai.
    • Je me rends à Rai.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français