raide
étymologie
Voyez roide#fr|roide, sa forme archaïque, encore parfois utilisée.

adjectif

SingulierPluriel
raideraides

raide \ʁɛd\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est très tendu et qui a de la peine à ployer.
    • Tendez cette corde davantage, elle n’est pas assez raide.
    • Il était tout raide de froid.
    • Raide comme un bâton, comme une barre de fer.
  2. (En particulier) Ce qui manque ou paraît manquer de souplesse, de grâce.
    • Et elle glissa dans son corsage, tout raide de broderies et de diamants, cette lettre qui sortait du pourpoint du jeune homme, […]. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Il se tient raide comme un piquet.
    • Tomber raide mort, demeurer raide mort sur la place, tomber mort, être tué tout d’un coup.
  3. Qui est inflexible, opiniâtre, dur.
    • C’est un homme raide, un esprit raide.
    • Il a un caractère raide.
  4. Qui a une pente difficile à monter ou à descendre.
    • La montée est très raide.
    • Cet escalier est trop raide, est bien raide.
  5. Qui a un mouvement rapide et violent, une trajectoire très tendue.
    • Il lance des balles très raides au tennis.
  6. Qui est difficile à admettre, dur à accepter.
    • Vous niez un fait qui est de notoriété publique c’est un peu raide.
  7. Qui est inconvenant.
    • Il y a dans cette pièce une scène très raide.
    • Il tient des propos d’un raide !
    • Bigre ! cent francs, c’est raide, dit Favier. Moi, je n’en demande que cinquante ou soixante. (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
  8. (familier) Fauché, désargenté.
    • Te prêter cent balles ? Euh, désolé, mais je suis un peu raide, en ce moment…

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
traductions
adverbe

raide \ʁɛd\

  1. Vite, fort, droit.
    • Cela va aussi raide qu’une flèche.
    • Pour bien jouer à la paume, au tennis, il faut jouer bas et raide.
    • Raide comme balle, tout droit, directement, sans hésitation.

nom

raide \ʁɛd\ masculin

  1. (argot) Alcool fort, eau-de-vie.
    • Un petit coup de raide ? Ça vous remettra définitivement. (René Hardy, Le Fer de Dieu, Robert Laffont, 1953, page 160)
    • Tu n’aurais pas un flacon de raide dans ta voiture ? (Frédéric Dard (San-Antonio), Le Secret de Polichinelle, Fleuve Noir, 1958, page 93)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.012
Dictionnaire Français