raisonnablement
étymologie
Dérivé de raisonnable avec le suffixe -ment.

adverbe

raisonnablement \ʁɛ.zɔ.na.blə.mɑ̃\

  1. Avec raison, conformément à la raison, à l’équité.
    • Parler raisonnablement.
    • Toutes ces choses [les mouvements instinctifs] se font si raisonnablement, que la raison en excède notre pouvoir et en surpasse notre industrie, (Jacques-Bénigne Bossuet, Conn. V, 3.)
  2. Suffisamment, convenablement.
    • J'espère qu’elle se trouvera assez raisonnablement logée, (Marquise de Sévigné, 26 avril 1680.)
    • Karpos le jardinier : J'aime Dieu de tout mon cœur, et je vends mes légumes fort raisonnablement, (Voltaire, Dial. 17.)
    • Ce poulet nous fit dire mille choses très spirituelles que j’ai oubliées et je fus enchanté qu’on ne l’eût pas raisonnablement rôti. (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 195.)
  3. Passablement, ou d’une manière au-dessus du médiocre.
    • Il y avait une maison assez commode, un beau jardin et une cour raisonnablement grande, dans laquelle était une citerne profonde dont on ne se servait plus. (Les Mille et Une Nuits, traduction Antoine Galland,1704. XLVIe nuit)
    • Comblé de trésors dont il ne savait que faire, et raisonnablement chargé de la haine publique, (Antoine Hamilton, Gramm. 5.)
    • Comme la correspondance était très étendue et qu’on était en temps de guerre, je ne laissais pas que d’être occupé raisonnablement, (Jean-Jacques Rousseau, Conf. VII.)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français