ramure
étymologie
 Composé de rame et de -ure.

nom

SingulierPluriel
ramureramures

ramure \ʁa.myʁ\ féminin

  1. (rare) Ensemble des branches d’un arbre.
    • L’eau frangeait les ramures, alourdissait les fils d’araignée, imbibait les écorces gluantes, et des feuilles tombaient, çà et là, en tournant, dans le tranquille égouttement, dans le grand calme profond. (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, 1910, chapitre 2)
  2. (courant) Bois d’un cerf ou d’un daim.
    • La ramure du cerf est ronde.
    • La ramure du daim est plate.
    • Le taureau tomba à genoux en poussant un beuglement douloureux, ayant la poignée de l’épée entre les deux épaules, comme ce cerf de saint Hubert qui portait un crucifix dans les ramures de son bois, ainsi qu’il est représenté dans la merveilleuse gravure d’Albert Durer. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Mon Dieu ! Que les hommes sont bêtes !
      On les ferait marcher sur la tête
      Facilement, je crois,
      Si par malheur ils n’avaient pas
      À cet endroit précis des ramures de bois.
      (Sacha Guitry, J’ai deux amants, de l’opérette L’Amour masqué, 1923)
  3. (Héraldique) Meuble représentant les bois d’un cervidé dans les armoiries. Elle est représentée par deux demi-ramures posées en chevron renversé, éventuellement liées mais sans crâne sinon on parle de massacre.
    • Tiercé en chevron renversé ployé et patté au 1) d’argent à l’écrevisse de gueules au 2) de sinople, au 3) d’or à la ramure de cerf de sable, qui est de Verlans voir illustration « armoiries avec une ramure »
synonymes
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français