rapace
étymologie
Du latin rapax.

adjectif

SingulierPluriel
rapacerapaces

rapace \ʁa.pas\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est avide, qui se jette sur sa proie.
    • Le vautour est très rapace.
  2. (Figuré) Qui est âpre au gain, avide de butin.
    • Il s’en retourna repu et orgueilleux, pour raconter à ses rapaces compatriotes la richesse et la simplicité de nos nobles Saxons. (Walter Scott, Ivanhoé, ch. XXI, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Andréa fouillait das sa coiffeuse. Elle l'avait trouvée dans une salle des ventes à Saumur et arrachée de haute lutte à une équipe de brocanteurs rapaces pour la somme de trois cent cinquante francs. (Patrick Cauvin, Haute-Pierre, éditions Albin Michel, 1985)
    • Rapace et vaniteux, retors et ombrageux, Clovis est le type même du voyou de haute volée, qui jalonnera toute sa carrière d’assassinats commandités, dans le plus pur style mafiosique. (Pierre Lance, Alésia : un choc de civilisation, Presses de Valmy, 2004)
  3. (Plus rare) Qualifie ce qui est propre aux oiseaux de proie ou ce qui y ressemble.
    • Ce commandant, un homme fort, haut, […], le nez aquilin, les yeux immobiles et rapaces, et le crâne tout petit, nous reçut avec bonhomie et amabilité. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)

traductions
nom

SingulierPluriel
rapacerapaces

rapace \ʁa.pas\ masculin et féminin identiques

  1. (zoologie) (chasse) Oiseau de l’ordre des rapaces, que l’on appelle vulgairement oiseau de proie.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français